Charte

Chrétiens Divorcés Chemins d’espérance

Pour une pastorale des personnes séparées, divorcées, divorcées-remariées, conjoints de personnes divorcées.

Fondée en 1995, « Chrétiens divorcés, Chemins d’espérance » est une association régie par la loi de 1901 qui se situe à l’intérieur de l’Eglise Catholique.

Sa vocation, fondée sur la foi en un Dieu Amour, est d’être :

Une présence d’Eglise:

  • autant que possible en lien avec la Pastorale des familles.
  • auprès des personnes dans l’épreuve de la séparation ou du divorce.
  • pour un accueil inconditionnel.
  • dans le but de les aider à se relever et à se reconstruire.

Un courant de pensée qui désire maintenir ouvertes les questions telles que :

  • l’accueil des personnes divorcées-remariées et des conjoints de personnes divorcées.
  • la possibilité d’un temps de prière à l’occasion d’un remariage civil.
  • la participation aux sacrements.
  • la façon dont est proposé et célébré, aujourd’hui, le sacrement du mariage.
  • l’éclairage de la pratique orthodoxe concernant le mariage et le remariage.

En tant que membres de l’association, nous croyons :

  •      que toute personne, quelle que soit son histoire, est aimée  de Dieu, toujours   appelée à se convertir pour accueillir la Bonne Nouvelle.
  •     que « la conscience est le centre le plus secret de l’homme, le sanctuaire où il est seul avec Dieu et où Sa voix se fait entendre. » (Gaudium et spes,16)
  •      qu’avec le Christ, chacun peut se relever et repartir dans la vie.
  •      que par le Baptême, le chrétien est membre à part entière de l’Eglise.