Appel à témoignage pour la revue

Appel à témoignage

  • Chers amis, 

    Pour le n°89  de la rentrée pour notre journal ‘Chrétiens Divorcés – Chemins d’Espérance’, nous avons retenu la suggestion de l’une d’entre vous, lors de l’assemblée générale du 7 avril : 

    « Ils se séparent »

    Ils se séparent plutôt que « Les enfants se séparent » car les expériences devant la séparation de personnes plus ou moins proches sont diverses. Cela ne touche pas que les parents. Les frères et sœurs, la famille proche, les amis peuvent aussi être concernés. En effet, qui ne connaît pas au moins une personne concernée par la séparation ou le divorce ? 

    Aussi, à transmettre autour de vous, si vous n’êtes pas directement concerné.

    D’avance, merci à tous ceux qui prennent la peine d’écrire. Si cela peut les aider à réfléchir à la thématique proposée et même, pourquoi pas, à franchir une étape, qu’ils sachent qu’ils rendent service à tous ceux qui sont en chemin, en reconstruction personnelle et aussi aux groupes qui ont ainsi matière à partage sur ces thèmes. Oui, un très grand merci.

    Voici quelques questions pour vous aider, si besoin est. Elles ne sont là que pour vous mettre en route ; il n’est pas nécessaire de répondre à chacune et la liste n’est pas exhaustive…

    Un témoignage, de l’ordre d’environ 3500 signes si possible mais que cette contrainte ne vous empêche pas… (dans Word, voir outils, statistiques).

    –  Comment ai-je réagi ? 

    – Comment me suis-je situé (quelle présence, distance, implication…) ? 

    – Qu’est-ce que cela me fait vivre ? 

    – Quelles conséquences :

    • pour ma vie de famille, pour ma propre vie de couple, 
    • pour ma parentalité, s’il s’agit de mon enfant ?
    • pour mes relations avec l’ex-compagnon, l’ex-compagne, au moment de la rupture, et après ? 
    • vis-à-vis de mes petits-enfants 

    –       Ma place vis-à-vis d’eux a t’elle changée ? 

    –       Quel impact cette séparation a sur ma relation avec eux ? 

    –       Qu’en est-il du lien avec eux pendant et après la séparation ? 

    –       Comment est-ce que je réponds  ou pas à leurs besoins ? à leurs questions ? 

    –      Qu’est-ce qui a pu m’aider ? 

    – La séparation s’avère parfois financièrement difficile, voire violente, et nécessite éventuellement un retour dans la cellule parentale ; ai-je pu gérer cette situation et comment ?

    – Quelles interrogations, quelles remises en question me suis-je posé devant cette situation ? 

    – En quoi la rupture a pu, éventuellement, être une occasion de renforcer des liens, de se soutenir, de vivre la solidarité familiale ? 

    – Comment et en quoi, cette séparation a pu faire changer mon regard sur la séparation, sur le divorce en général, sur ma conception du couple, sur ma position vis-à-vis de l’Église ?

    – Et quelle incidence sur ma propre foi ? 

    Envoyez vos témoignages à l’adresse suivante : chemindesperance@gmail.com

    pour 10 juillet, dernière limite. Merci d’avance

    Bonne fin d’année scolaire et bel été à chacun(e)

    Pour le Comité de rédaction, Martine Loloum

    06 62 00 85 64