Rouen, lettre 8 sept 2016

Rouen, lettre 8 sept 2016

lettre-sept-2016-rouen

Chers amis,
Les situations familiales sont diverses : célibat, vie en couple, mariage civil et religieux, avec ou sans enfants, veuvage, séparation, divorce, nouvelle union, remariage. Chacune est vécue très différemment par ses membres.
En fait, ces « situations » sont des itinéraires : Chaque chrétien est en chemin.
Evêque du diocèse de Rouen, je m’adresse à vous, mariés devant Dieu dans le sacrement de mariage, aujourd’hui séparés, divorcés, peut-être remariés ou vivant une nouvelle union. Votre chemin n’est plus celui de la vie commune promise et espérée à votre mariage. Je sais que beaucoup ont l’impression d’être rejetés de la communauté, d’être condamnés.
Votre route est à la fois personnelle et liée à d’autres. Quoi qu’il en soit, baptisés, vous faites partie de la communauté catholique. Comme moi, vous êtes en chemin, un chemin éclairé par l’amour de Dieu, par votre foi en Jésus mais aussi un chemin avec des obstacles, des blessures, des fragilités.
Je viens vous demander pardon : L’échec de votre mariage est devenu l’échec d’une vie, peut-être à cause de regards portés sur vous ou d’attitudes envers vous. En fait, votre divorce est une épreuve dans une vie tissée par l’amour qui a tant de visages et d’expressions.
Je vous demande pardon : L’indissolubilité de votre mariage est devenue un fardeau que vous portez comme une condamnation. C’était pour vous un chemin de liberté, d’amour, de miséricorde, et cela doit le demeurer pour tous.
Je vous demande pardon : le rappel de la loi vous atteint comme des pierres que Jésus a refusé de jeter sur la femme adultère. La loi est pourtant un chemin pour le bonheur.
Je vous demande pardon : L’impossibilité de recevoir les sacrements, pour les personnes divorcées engagées dans une nouvelle union, est devenue une exclusion. C’est et cela doit être un appel à vous accueillir avec plus de charité.
Humblement, la communauté catholique veut vous inclure dans son chemin de miséricorde. Après avoir beaucoup réfléchi, réuni deux synodes mondiaux, le Pape François nous demande de choisir la logique de l’intégration :
« Il s’agit d’intégrer tout le monde, on doit aider chacun à trouver sa propre manière de faire partie de la communauté ecclésiale, pour qu’il se sente objet d’une miséricorde ‘imméritée, inconditionnelle et gratuite’. Personne ne peut être condamné pour toujours, parce que ce n’est pas la logique de l’Evangile » (Amoris Laetitia n° 297).
Le Pape ne change pas l’idéal chrétien. Il ne le peut pas. Il ne le veut pas. Le mariage reste le mariage. Il écrit : «la loi est un don de Dieu qui indique un chemin, un don pour tous sans exception qu’on peut vivre par la force de la grâce » (n° 295). Cependant, votre chemin demeure un chemin de baptisés appelés à la sainteté, comme le mien. C’est un appel à la conversion joyeuse, à une vie toujours plus unie au Christ, non à une perfection illusoire. C’est ce chemin de croissance que l’on appelle la « gradualité ».
Avec le Pape, avec la communauté catholique, je vous invite à célébrer l’appel à la sainteté en la fête de la Toussaint, mardi 1er novembre à 15h30 à la cathédrale. Nous passerons la porte de la miséricorde ensemble et nous prierons les vêpres. Nous rendrons grâce pour vos vies, pour tout l’amour qu’elles comportent. Je vous bénirai au nom de Dieu.
Nous prierons dans la grande joie des enfants d’une même famille réunie. Vous hésitez à venir ? Dites-vous qu’il y a une place pour vous dans la cathédrale, dans l’Eglise. Mais je ne vous en voudrais pas si vous n’y êtes pas. Je vous attendrai simplement et prierai pour vous.
J’espère que cela sera un nouveau départ et un encouragement.

Des personnes divorcées ou séparées demeurent dans une remarquable fidélité à leur conjoint. Nourries par les sacrements, elles continuent de vivre leur mariage avec audace et courage. C’est un précieux témoignage.
Des personnes divorcées vivant une nouvelle union participent aussi à la vie de nos communautés, sans communier au sacrement de l’Eucharistie. Je les remercie beaucoup. Elles sont souvent discrètes. Parfois, elles sont inquiètes, se demandent si elles font bien. D’autres ont décidé en conscience de communier. Elles s’interrogent aussi : qu’en pense la communauté, le prêtre ? Est-ce juste ?
Chaque situation, chaque chemin demande un discernement. Le Pape envisage que ce discernement permette de recevoir les sacrements, s’il n’y a pas de faute grave. Des « conditionnements » ou des « circonstances » atténuent la responsabilité (n° 301/2).
Le Pape invite à prendre le temps du discernement. Je souhaite que ce 1er novembre soit une étape pour un nouveau chemin. N’allons pas trop vite … ni trop lentement.
En cette année de la miséricorde, je nomme sept prêtres missionnaires de la miséricorde pour vous accueillir spécialement. Avec eux, vous pourrez examiner en toute discrétion votre conscience grâce à la Parole de Dieu. Les missionnaires écouteront vos questions. Ils vous transmettront celles du Pape (cf. n° 300).
Il faudra bien deux ou trois rencontres avec l’un des missionnaires pour débuter le chemin. Puis, vous pourrez, avec son accord, voir le chemin à accomplir avec votre communauté paroissiale. Chaque cas est particulier, dit le Pape. Certains parmi vous ont peut-être déjà fait une bonne partie du chemin. Je m’en réjouis.
En la fête de la Toussaint, je prierai pour vous et, j’espère, avec vous. En attendant, soyez assurés de mon amitié.
 DOMINIQUE LEBRUN Archevêque de Rouen.

Diocèse de La Rochelle – Saintes

Diocèse de La Rochelle – Saintes

Contactez la Pastorale des Familles:

Mme Catherine Gardies   
Évêché – 7 place Foch – 17000 La Rochelle.       06 07 75 71 70
Maison Diocésaine 05 46 99 61 95

pastoraledesfamilles17@gmail.com

Animateurs Sainte-Cognac:
Père Jean-Louis Baron
80 cours Genet
17114 Saintes
05 46 93 06 20
jeanpierrebaron37@orange.fr

  Myrtô Guilloteau
10 rue des orchidées
17000 Périgny
05 46 44 78 51
06 30 53 24 84
myrto.guilloteau@free.fr
Alain et M. Hélène Guillet
47 rue de Londres
16100 Cognac
05 45 35 12 55
guilletamh@cegetel.net
     

Diocèse de Caen-Bayeux-Lisieux

Groupe d’accueil des séparés, divorcés remariés ou non,
ou personnes en rupture de couple.

Paroisse Saint Paul en vallée d’Auge
Lieu : Maison paroissiale, 19, rue Paul Banaston 14100 LISIEUX

Quatre réunions par an à dates fixes les premiers lundis d’octobre, janvier et avril ainsi que le dernier lundi de juin.
déroulement de 20 H 30 à 22 H
en dehors  des réunions contacts :
– au presbytère tél. :02 31 62 09 82

********************************************************

*GROUPE DE LA SAMARITAINE.
 
                                                         La Samaritaine, c’est elle qui au bord du puits, est écoutée et enseignée par le Christ et qui, suite à cette rencontre court annoncer la bonne nouvelle à ses frères.
 
Notre chemin est donc de :
1 – consentir au réel – la souffrance existe.
2 – d’être enseigné : dans le groupe LA SAMARITAINE.
3 – d’être envoyé – pour être aussi des Evangélistes.
 
Les réunions se dérouleront au relais François XAVIER, la salle est située sous l’Eglise SAINT FRANCOIS XAVIER à 20 heures 30 – quartier de Hauteville à LISIEUX.
– l’entrée de la salle est à droite , en faisant face à l’Eglise

Contact //  06 07 76 73 92.

.*******************************************************

CAEN   Maison diocésaine       Contact: annemarieproffit@gmail.com et 06 62 54 11 02

Pastorale des familles: famille@bayeuxlisieux.catholique.fr

Diocèse de Nanterre

92 – Boulogne Billancourt

La petite communauté fraternelle de foi « Divorcés » de la paroisse de l’Immaculée Conception propose des rencontres
Salle Saint Jean – 63 rue du Dôme 92100 Boulogne-Billancourt

 ************************************************************************
92 – Levallois    

Séparés, divorcés; Comment vivre aujourd’hui?

06 03 75 31 95

**********************************************************************

 RANDOS ESPERANCE

voir le sitesite internet : http://randosesperance.org/ 

Inscription et information par mail à contact@randosesperance.org

ou Véronique 06.72.78.31.37

 

 

 

 

 

Diocèse d’Annecy

Venez rejoindre les groupes ÉCHANGE & PRIÈRE pour

Être accueilli et écouté par des chrétiens, avec attention et respect.

Apprendre à porter sur les personnes divorcées un regard miséricordieux, qui ne juge pas.

Découvrir que vous avez toujours une place dans l’église malgré votre situation.

Réfléchir ensemble sur la réalité du divorce et faire « bouger » les comportements sur le sujet.

Repenser le mariage et le couple à la lumière de votre expérience.

Aborder la difficile question du pardon chrétien.

Nous sommes un groupe de chrétiens qui agit au sein de la Pastorale familiale du diocèse d’Annecy. Nous sommes engagés parce que le Christ accueille chacun d’entre nous avec une infinie miséricorde et ne juge pas les personnes. Chacun des membres de notre groupe est personnellement concerné par la question du divorce ou du remariage. Beaucoup ont expérimenté que les ruptures les plus douloureuses peuvent aussi être l’occasion d’une renaissance intérieure.

Contacts :

ANNECY                    ► Gérard et Joëlle Bourmault – 04 50 51 40 17

ANNEMASSE            ► Reine et Noël Thomasson – 04 50 39 34 60

THONON                   ► Monique Petit  –  04 50 71 05 24

CLUSES                    ► Monique Petit – 04 50 71 05 24

MEYTHET                  ► Bernard Spadone – 04 50 24 16 19

Quelles que soient votre situation et vos interrogations, vous pouvez vous adresser à l’accueil de votre paroisse ou au service diocésain de la Pastorale.

Pastorale des familles:  famille@diocese-annecy.fr

 

 

 

Diocèse de Cambrai (59100)

Groupe SE.DI.RE. à l’écoute des personnes SEparées  DIvorcées REmariées

 

Pascale et Francis VAN ELSLANDE
Délégués diocésains à la Pastorale SE.DI.RE. de Cambrai
(personnes SEparées, DIvorcées, divorcées REmariées)
03 27 63 13 11 – 06 09 42 18 25
se.di.re@cathocambrai.com

Délégués diocésains

Délégués diocésains au service de la Pastorale Familiale : Philippe Moreel ; Yves de Witte Maison du diocèse 174, rue L. Dusart 59590 Raismes 03 27 38 07 70
e-mail: pastorale.familles@cathocambrai.com

Diocèse d’Angoulême

16 – Diocèse d’Angoulême

pastorale des familles famille16@gmail.com

« Chemin d’Espérance 16 », Pastorale des personnes séparées, divorcées remariées ou non, propose

  • Accueil individuel, écoute : contact par téléphone et rendez-vous gratuit.
  • 2 rencontres par trimestre (samedi de 14h30 à 17h00) à la maison diocésaine, 226 rue de Bordeaux, 16000 Angoulême.

Contact : 06 62 00 85 64
chemindesperance@gmail.com

Les thèmes et dates des rencontres sont également annoncées sur le site du diocèse d’Angoulême (Accueil  >  onglet – Etre au service > rubrique – Famille > > Chemin d’Espérance 16.

 

 

 

 

Diocèse de Pontoise

APPELÉS A SE RELEVER

3 étapes pour découvrir « la Joie de l’Amour »

Après le divorce…. 20 janvier, 24 mars, 9 juin 2018

animées par le Père Émeric Dupont

Plus de renseignements

DES GROUPES:

CERGY-PONTOISE : groupe « Témoins de l’espoir »
à l’église Sainte-Marie des Peuples, près de la gare de Cergy-St-Christophe
Accompagnateur : P. Dominique Frigaux
Rencontres : deux réunions par trimestre, en soirée
Contacts : Christiane : 01 30 30 40 85
Monique : 06 33 28 22 17
temoinsespoir@yahoo.fr
SAINT-LEU : groupe « Si tu savais le don de Dieu. »
à la chapelle Saint-Gilles, 4, rue de l’Église, 95320 St-Leu-la-Forêt
Accompagnateur : P. Emeric Dupont
Rencontres : un mercredi soir par mois
Contacts : Catherine : 01 39 32 19 63
paroisse.saintleu@gmail.com
ARNOUVILLE :
à l’église Notre-Dame de la Paix, rue de Choiseuil, 95400 Arnouville
Accompagnateur : P. Augustin Nbazoa
Contact : Monique : 06 61 68 16 67
MONTMORENCY : groupe “DIV. I. M.” (Divorcés In Miséricordiam)
au presbytère : 2, rue Saint Martin, 95160 Montmorency
Accompagnateur : P. Hughes de La Villegeorges
Contact : Françoise : 06 62 94 09 97 – secretariat@eglise-montmorency.com
LOUVRES : groupe « Revivre ! »
à la Maison paroissiale : 82, rue de Paris, 95380 Louvres
Accompagnatrice : Sr Bernadette Legoff
Contact : Marie-Claire : 06 50 67 64 43

Plus de renseignements