Déclaration du réseau SeDiRe, Séparé-Divorcés-Remariés de la Mission de France

Déclaration du réseau SeDiRe, Séparé-Divorcés-Remariés de la Mission de France et de Chrétiens Divorcés, Chemins d’Espérance.

Le 18 décembre 2023, le préfet du dicastère pour la doctrine de la foi, Mgr Victor Fernandez, a fait paraitre un document intitulé, Fiducia supplicans. C’est une déclaration qui autorise désormais les bénédictions pour des couples homosexuels et pour les couples qui sont dans des situations dites « irrégulières ».

Nous, accompagnateurs des personnes, divorcées, engagées ou non dans une nouvelle union, nous nous réjouissons de cette confirmation qui, dans l’esprit d’Amoris Laetitia, exhortation apostolique du pape François, illustre le primat du discernement, de la miséricorde, de la pastorale des « petits pas ».

Ainsi, en unissant la doctrine et la pastorale, et en essayant de dépasser le simple permis-défendu, cette ouverture permettra de mieux prendre en compte la vie réelle des personnes ainsi que leur souhait de vivre l’Evangile quel que soit leur choix de vie.

Pour les couples de telles « bénédictions », que nous préférons appeler « temps de prière à l’occasion de la nouvelle union », sont des « semences de l’Esprit »  qui invitent à grandir par le discernement et l’intégration et se pratiquent officiellement depuis qu’elles  ont reçu l’aval des évêques de France en  2002. Nous avons déjà fait l’expérience que « La bénédiction, c’est la racine de la douceur chrétienne, la capacité de se sentir bénis et la capacité de bénir. […]. Ce monde a besoin de bénédiction et nous pouvons donner la bénédiction et recevoir la bénédiction.  Le Père nous aime. » ( Fiducia supplicans 45 )

Ces « temps de prière » ne se réduisent d’ailleurs pas à un moment de prière bien préparé avec un prêtre, diacre ou un laïc, mais ils comprennent tout un accompagnement du nouveau couple, dans la durée, afin qu’il fonde solidement cette nouvelle union dans une histoire pacifiée, pleine de confiance pour l’avenir, en la confiant au Seigneur. C’est une belle occasion de dire et d’entendre une parole d’amour, en famille et en Eglise, après un vécu qui a pu être très douloureux.

Nous espérons que cette bonne nouvelle donnera aux paroisses et à leurs pasteurs le désir d’aller relire, travailler et mettre en œuvre l’exhortation apostolique Amoris Laetitia du pape François : un beau cadeau pour toute la pastorale des familles et des couples dans tous leurs états et qui a déjà porté de beaux fruits !

L’équipe du réseau SeDiRe de la Mission de France, décembre 2023