Venez poser votre sac et repartez d’un cœur plus léger comme dans les rencontres de l’Évangile

Synode sur la synodalité

RAPPORT & SYNTHESE


La place des personnes divorcées ou remariées :

une conversion, un appel,

une responsabilité pour l’Église


Contributions des groupes de personnes, adhérentes ou non à notre association, concernés par l‘attitude de l’Église sur la question du divorce et du remariage.


Chrétiens Divorcés, Chemins d’Espérance

est une association loi 1901 fondée pour: « créer, animer, gérer au sein de l’Église Catholique, dans l’esprit de l’Évangile, un cadre d’accueil et de rencontre pour les personnes concernées par le divorce ».

C’est aussi une Revue qui, chaque trimestre propose des dossiers sur des sujets en rapport avec le divorce ainsi que des rubriques régulières ; il s’adresse non seulement aux personnes divorcées, mais aussi à toute personne en situation d’accueil ou d’accompagnement.

Notre mission

Se faire présence d’Eglise

Auprès des personnes dans l’épreuve de la séparation ou du divorce et auprès de leur famille.

Travailler à la conversion missionnaire

à laquelle le pape François nous invite dans son Exhortation Apostolique Amoris Laetitia



Avec qui

Se faire porte-parole,

des membres de l’association, des responsables de groupes et de ceux qui trouvent de quoi continuer leur chemin dans les groupes.

… et force de proposition

Avec les pastorales des Familles des diocèses, les mouvement et groupes partenaires.
Nos outils
Mettre votre parole au service de tous
Avec la Revue, le site et temps organisés avec nos partenaires
Au-delà de la polémique, dans l’Esprit de l’Évangile, mais porteur d’une espérance d’une évolution qui nous donne d’être re- connus comme chrétiens à part entière.
Amoris Laetitia
Accompagner, Discerner, Intégrer
Ces mots clés de l’Exhortation apostolique Amoris Laetita sont à conjuguer toutes les familles de ce temps.
Amoris Laetitia 
Une logique de miséricorde.

Samedi 28 Mai de 14 à 17 h, 

Rencontre au Centre diocésain d’Angers au

36 rue Barra avec Soeur Véronique MARGRON

« Après l’épreuve, pouvoir se relever », organisée par la Pastorale SeDiRe49.

à la UNE . . .

"Familles monoparentales, la grande aventure"

« Familles monoparentales, la grande aventure »

Revoir la conférence du 4 décembre 2021 proposée par l’équipe diocésaine SeDiRe du diocèse de Créteil, avec la participation d’Anne-Catherine Sabas, psychologue. ...
Suite…
Session Amoris Laetitia 2022 avec le Centre Sèvres

Session Amoris Laetitia 2022 avec le Centre Sèvres

Le discernement pastoral dans la dynamique d'Amoris Laetitia Formation pour tous les acteurs pastoraux en situation d'accueil, d'écoute ou d'accompagnement3 sessions  de jours - 25-26 ...
Suite…
N° 99 - Blessures d'enfance

N° 99 – Blessures d’enfance

Dans ce numéro, nous avons choisi de mettre le prisme sur notre «enfant intérieur» et sa part blessée à la suite d'évènements vécus, subis, qui ...
Suite…


TÉMOIGNAGES

pour un chemin de reconstruction diocèse de Rouen

point of using dummy text for your paragraph is that it has a more-or-less normal distribution of letters. making it look like readable English.

Notre Revue : les derniers numéros

« La logique de la miséricorde  » dans les diocèses en France

 Amoris Laetitia 5 ans après : où en est-on dans la mise en œuvre des processus de discernement personnel et pastoral ?

2021-2022 : Année AMORIS LAETITIA

la Revue aborde les « Chemins de discernement » : N° 96, 28 pages avec les témoignages des personnes qui ont parcouru ce chemin de discernement et de celles qui les accompagnent.

Le N° 98 abordera en novembre « La logique de la Miséricorde », suite à la formation du 8 mai 2021.

Témoignages

Anne-Marie

Je suis divorcée : c'est une situation courante aujourd'hui et qu'on voudrait banaliser. C'est faire l'impasse sur la somme de souffrances des deux conjoints et, bien sûr, sur celles des enfants, même si l'on veut nous faire croire que ce n'est pas leur problème mais seulement celui du couple.
"Le temps de l'épreuve est toujours le temps du passage de Dieu." Je fais mienne cette parole dite par un proche. Dès le début de notre séparation, j'ai eu la chance - je devrais dire "la grâce" - d'être invitée à un groupe biblique. Il me fallait bien un ancrage pour ne pas partir à la dérive et pour sauver ce qui pouvait l'être avec nos quatre enfants alors âgés de deux à douze ans. J'avais besoin des autres !


CONTACT

06 62 00 85 64


27 avenue de Choisy

75013 Paris