Vie des groupes – Comptes-rendus

Vie des groupes – Comptes-rendus

6 février 2021 Un temps avec Yves Le Corre et son livre “Le divorce , chemin de sainteté possible”

9 et 10 mars 2019 NANTES avec la Pastorale des Familles un week end à l’Abbaye de Bellefontaine sur le Thème Choisir la vie.

Tous en chemins, une invitation de notre évêque d’Annecy octobre 2018

Compte rendu journée à La Roche sur Foron avec le Père Guy de Lachaux 3 mars 2018

Pour la première fois dans le diocèse d’Arras 04.2017

Compte-rendu journée des 21 et 22 janvier 2017 à Lille Equipes Reliance

Reims rencontre avec Mgr Feillet, évêque auxiliaire 7 janvier  2017

Journée SeDiRe  à Lille 8 octobre 2016   « Divorcé(e), divorcé(e) remarié(e), un message d’Amoris Laetitia

Témoignage de la Pastorale des Familles 74 Journal de Thonon  mai 2016

La Miséricorde: un chemin ouvert par le synode  diocèse de Poitiers

Pour adhérer

Bulletin Adhésion 2021 Formulaire-1 à télécharger

Vous connaissez notre association ou vous la découvrez.

Peut-être ne le savez-vous pas, Chrétiens divorcés, Chemins d’Espérance ne reçoit aucune subvention, et notre bulletin ne contient aucune publicité susceptible de financer  votre association.

Nous savons que ce bulletin permet un soutien et un partage avec beaucoup de personnes séparées, divorcées ou divorcées-remariées.

Afin de pouvoir continuer à le diffuser et à travailler en direction de l’Église mais surtout pour fédérer tous les groupes de réflexion, de relais, de paroles en France, nous avons besoin de votre soutien.

A bientôt!

 

Texte des évêques argentins

 

Critères de base pour l’application du chapitre VIII de Amoris laetitia

Région pastorale de Buenos Aires

Chers prêtres:

Nous recevons avec joie l’exhortation Amoris laetitia, qui nous appelle avant tout à faire grandir l’amour des époux et à motiver les jeunes pour qu’ils s’engagent dans le mariage et la famille. Ce sont les grands thèmes qui ne devraient jamais  être négligés ni rester occultés par d’autres questions. François a ouvert différentes portes dans la pastorale familiale et nous sommes appelés à profiter de ce temps de miséricorde, pour prendre ses responsabilités en Eglise

Aussi nous nous arrêterons seulement  sur le chapitre VIII, étant donné qu’il fait référence aux « orientations de l’Évêque » (300) pour le discernement sur l’accès possible aux sacrements de quelques « divorcés engagés dans une nouvelle union ». Nous considérons convenable, comme Évêques de la même Région pastorale, de convenir de quelques critères minimaux. Nous les proposons sans nier l’autorité que chaque Évêque a dans son propre diocèse pour avoir les utiliser, pour les compléter ou pour les limiter.

1) En premier lieu nous rappelons qu’il ne convient pas de parler de « permissions » d’accéder aux sacrements, mais d’un processus de discernement accompagné par un pasteur. C’est un discernement « personnel et pastoral » (300).

2) Sur ce chemin, le pasteur devrait accentuer l’annonce fondamentale, le kerygme qui stimule ou renouvelle la rencontre personnelle avec Jésus-Christ vivant (cf. 58).

3) L’accompagnement pastoral est un exercice de la « via caritatis ». C’est une invitation à suivre « le chemin de Jésus, celui de la miséricorde et de l’intégration » (296). Cet itinéraire réclame la charité pastorale du prêtre qui accueille le pénitent, l’écoute attentivement et montre le visage maternel de l’Église, à la fois qui accepte son intention droite et son bon propos de placer la vie entière à la lumière de l’Évangile et de pratiquer la charité (cf. 306).

4) Ce chemin ne finit pas nécessairement par les sacrements, mais il peut s’orienter vers d’autres formes pour être plus intégré dans la vie de l’Église : une plus grande présence dans la communauté, la participation dans des groupes de prière ou de réflexion, l’engagement dans divers services ecclésiaux, etc.. (cf. 299).)

5) Quand les circonstances concrètes d’un couple le rendront possible, spécialement quand les deux sont chrétiens sur un chemin de foi, on peut proposer l’engagement de vivre dans une continence. Amoris laetitia n’ignore pas les difficultés de cette option (cf. une note 329) et laisse ouverte la possibilité d’accéder au sacrement de la Réconciliation en cas de défaillance à ce sujet (cf. une note 364, selon l’enseignement de Jean Paul II au Cardinal W. Baum, du 22/03/1996).

6) Dans d’autres circonstances plus complexes, et quand on n’a pas pu obtenir une déclaration de nullité, l’option mentionnée peut ne pas être de fait faisable. Cependant, également un chemin de discernement est possible. S’il arrive à reconnaître que, dans un cas concret, il y a des limitations qui atténuent la responsabilité et la culpabilité (cf. 301-302), particulièrement quand une personne considère qu’elle commettrait une nouvelle faute ultérieure dommageable aux enfants de la nouvelle union, Amoris laetítía ouvre la possibilité de l’accès aux sacrements de la Réconciliation et de l’Eucharistie (cf. des notes 336 et 351). Ceux-ci disposent alors la personne à continuer à mûrir et à croître avec la force de la grâce.

7) Mais il faut éviter de comprendre cette possibilité comme un accès irrestricto aux sacrements, ou comme si n’importe quelle situation le justifierait. Ce qui est proposé est un discernement qui distingue convenablement chaque cas. Par exemple, un soin spécial est requis pour « une nouvelle union suite à un divorce récent » ou « la situation de quelqu’un qui a réitéré les ruptures de ses engagements familiaux » (298). Egalement quand il y a une sorte d’apologie ou d’ostentation de la situation personnelle « comme si cela faisait partie de l’idéal chrétien » (297). Dans ces cas plus difficiles, les pasteurs doivent accompagner avec patience et en procurant un chemin d’intégration (cf. 297, 299).

8) Il est toujours important d’orienter les personnes à se mettre avec sa conscience devant Dieu, et pour cela l’ »examen de conscience » qu’Amoris/aetitia 300 propose est utile, spécialement en ce qui concerne « comment elles se sont comportées avec leurs enfants » ou avec le conjoint abandonné. Quand il y a eu des injustices non résolues, l’accès aux sacrements est particulièrement scandaleux.

9) Il peut être convenable qu’un accès éventuel aux sacrements soit réalisé d’une manière réservée, surtout quand des situations de conflit sont prévisibles. Mais en même temps il ne faut pas cesser d’accompagner la communauté pour qu’elle grandisse dans un esprit de compréhension et d’accueil, sans que cela implique de créer de la confusion dans l’enseignement de l’Église à propos du mariage indissoluble. La communauté est instrument de la miséricorde qui est « imméritée, inconditionnelle et gratuite » (297).

10) Le discernement n’est pas fermé, parce que « il est dynamique et doit rester toujours ouvert à de nouvelles étapes de croissance et à de nouvelles décisions qui permettent de réaliser l’idéal de la manière plus pleine » (303), selon la « loi de gradualité » (295) et en ayant confiance en l’aide de la grâce.

11) Nous sommes avant tout pasteurs. Par cela nous voulons accueillir ces mots du Papa : « J’invite les pasteurs à écouter avec affection et sérénité, avec le désir sincère d’entrer dans le coeur du drame des personnes et de comprendre leur point de vue, pour les aider à mieux vivre et à reconnaître leur place dans l’Église. (312)

Fraternellement en Christ.

Les Evêques de la Région

5  septembre 2016

“Transformer l’Église

Nous avons lu avec beaucoup d’intérêt le PDF mis en accès gratuit dans l’édition du 6
juillet 2020 du quotidien La Croix : “Transformer l’Église Catholique. Quelques propositions recueillies par Michel Camdessus.”                                                                                 Ces propos font vraiment écho aux points pour lesquels notre association s’engage depuis plus de 25 ans. (Ce qui est écrit autour des divorcés remariés (pages 18-21) mais aussi tout ce qui est dit sur la synodalité et la place de l’évêque en lien avec le peuple des baptisés dont il est le pasteur. Ainsi que la nécessité d’une véritable synodalité pour ouvrir un avenir… (Pour ouvrir le PDF :  “Transformer l’Eglise)

 

La vacance

Mis en avant

Au Seigneur des vacances …

Profitons des vacances pour vivre LA VACANCE, comme Ie dit finement cette prière au Seigneur de l’éternel été ! (tirée du journal Prier N° 243- été 2002).

 

 

En fait, notre cœur n’est pas souvent vacant
pour être à ton écoute. 

 

Tu es Ie Seigneur des vacances, 
pas seulement des vacances scolaires
ou des congés payés ! 

Non ! Le Seigneur de la vacance, du vide. 

Nous, nous aimons les vacances 
pour faire Ie plein d’énergie, 
de santé et de bonne humeur.

Nous disons que la vie quotidienne
nous épuise, nous vide.

En fait, notre cœur n’est pas souvent vacant
pour être à ton écoute. 

Le travail, les soucis, les détresses 
y sont des locataires encombrants.
Pour emménager dans notre cœur, 
tu voudrais bien, Seigneur,
qu’il y ait un peu de place, un peu de vide. 

Si nous voulons faire le plein de ton amour,
il nous faut vider les gêneurs, 
les empêcheurs d’aimer, les replis sur soi, 
les regards venimeux, les méfiances égoïstes. 

Toi, Seigneur, qui attends la moindre vacance 
pour t’installer aux cœurs des hommes,
aide-nous à rentrer en vacances. 
Sois Ie Seigneur de l’éternel été, 
donne-nous la plénitude de la tendresse.

 

Courrier des lecteurs

 
Les nouvelles, ça se partage !
 
 
 
Peut-être trop à dire pour un témoignage…
Nous sommes, avec ma femme, une famille recomposée après mon divorce et nous nous sommes mis sur les bras trois fratries… Nous avions chacun de nos côtés respectifs 3 enfants de nos premiers mariages, et nous en avons eut 2; total 8. Je n’ai pas écrit de témoignage, peut être parce qu’il y aurait trop à dire. Je constate que nos 2 derniers, les seuls qui n’ont pas été cabossés par la vie, sont mariés, pratiquants, et respirent la joie de vivre. Pour tous les autres, parents compris, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. La patience et les remises en causes, malheureusement, ne résolvent pas tout.
Jacques, 3 juillet 2020
 

N° 94 : La famille après un divorce 

  • “Quoique célibataire et vieux, un merci chaleureux pour votre boulot qui écrit droit sur les lignes brisées de bien des familles, étonnamment aggravées dans l’inattendu de ce confinement dont on pouvait espérer un réflexe diamétralement opposé ! Hélas ! Mais il nous revient de souffler sur les braises d’une espérance toujours possible. Bon courage ! ” Père Louis Aldaits. Mission de France
  •  “Votre appel à témoignage autour de la question de vivre “La famille après un divorce m’a interpellée. Je me suis dit : “Pourquoi pas ?” Alors je suis en train d’écrire. Merci pour votre aide. Ce n’est pas facile de témoigner et de faire remonter des émotions passées et aussi présentes.”  Après avoir écrit son témoignage Arlette écrivait encore : Grâce à ce témoignage, j’ai pu mettre des mots sur ce qui m’avait tourmentée l’année dernière et m’a donné un autre regard plus serein sur les événements passés. Votre témoignage et votre engagement m’a été aussi une aide. Nous devons continuer notre chemin et porter fièrement notre rôle de mamans remplies d’amour. Arlette

  • J’ai reçu hier votre journal. J’en ai commencé la lecture : ce qui me frappe le plus, c’est la diversité des témoignages, tous poignants dans leur vécu et leur sincérité. Merci pour tout le travail accompli. Amicalement.
    Joëlle

 

“N° 89 : Ils se séparent”

Merci pour vos courriers : 4 témoignages pour poursuivre la lecture du journal –

 Pour aimer   « Nous n’aurions cru que ce couple-là allait se briser, vu leur itinéraire !

Le respecter.      Devant la détresse des enfants, la promesse de continuer à les aimer est une présence.

Unis malgré un divorce.      “Ils se séparent (…) C’est vrai que cela bouleverse…  un grand nombre de personnes de l’entourage du couple. Souffrance, Etonnement, curiosité….

vu leur itinéraire… “Nous n’aurions pas cru que ce couple là aurait pu se briser…”

Quelle joie de participer aux réconciliations qui nous sont transmises. Un grand merci.

RETROUVAILLES ! J’ai envie de partager une bonne nouvelle avec vous.

ATTENDS-MOI ! J’ai la joie et un immense bonheur à vous partager

N° 85 : Le sacrement de mariage 

« Une vraie espérance est née ! » Jeanine
Reçu sans bien comprendre    Hervé
Des morceaux d’amour et d’amitié toujours là Geneviève
 
 

Madeleine Delbrêl

Imaginez que certains comme les divorces remariés ont à vivre le confinement eucharistique à vie !

Voici un texte de Madeleine Delbrêl tout à fait de circonstance.

 

“Les sacrements par eux-mêmes nous donnent la vie du Christ, nous mettent « corps et âme » dans l’attitude intérieure pour les recevoir.

Une vie sacramentelle est une vie qui en recevant un sacrement et après l’avoir reçu, vit de la vie de grâce qu’il donne et demeure dans la même attitude intérieure : du lundi matin au mardi matin ; d’un dimanche à l’autre dimanche ; d’un mois à l’autre mois – Selon qu’on est dans une ville où la messe est quotidienne, dans un village où la messe est hebdomadaire, en Chine où la messe est captive des événements (sans compter le cas des vieillards, des malades…).

Vivons-nous chaque confession, chaque communion comme des gens qui ne sauraient pas quand ils pourraient à nouveau se confesser ; à nouveau communier ?”

 

  1. 118 (extrait) C’est un texte de 1963, édité intégralement dans “La conversion du cœur”, Oeuvres Complètes 17, p. 148

 

Pour réfléchir

QUELQUES TEXTES  ou ÉMISSIONS RADIOS POUR RÉFLÉCHIR:

Maud Visine (Nancy)

*« Après l’échec, pouvoir se relever »*

Un questionnaire pour vous aider à travailler la question seul ou en groupe…
 

19-03-30-se-reconstruire .  Soeur Véronique Margron 

Compte rendu de la conférence d’Hélène Bricout AG 07 04 18 le sens du mariager Margron “Ce moment de vérité”

UN témoignage de SE.DI.RE Lyon

Il est toujours temps de lire  Amoris laetitia !

livre de la CEF

Etienne Grieux nous livre ses réflexions sur le mariage

https://rcf.fr/spiritualite/vie-de-leglise/divorces-remaries-etendre-le-regard-bienveillant-du-pape-francois   Emission RCF du 13 février 2017

https://rcf.fr/actualite/en-france-l-eglise-travaille-sur-l-accueil-et-l-accompagnement-des-divorce Emission RCF 2 février 2017

Quand je suis faible , je suis fort   Mgr Gobillard évêque auxiliaire du diocèse  de Lyon Janvier 2017 “Le point de départ de l’amour, c’est de dire à l’autre J’ai besoin de toi”.

Entretien Mgr GIraud Mars 2015

Jésus et le divorce 2 (exposé JYT)   juin 2014

instrumentum-laboris-du-synode-sur-la-famille juin 2014 en particulier de la page 43 à 49

               Echec une réflexion du Père Bruno Laurent

 

 

Devenir soi Partant de son expérience clinique de psychanalyste, Dominique Désveaux donne de l’échec une autre lecture en montrant qu’il est une étape dans un processus permettant l’affirmation de soi, qu’il invite à la créativité pour sortir de la répétition afin qu’advienne le sujet libre, rejoignant ainsi l’appel évangélique Désveaux-1

Événements

 

 

SYNODE des Familles  2014-2016

document réflexion pour le synode 2015

Le message de l’assemblée du synode aux familles du monde.

 

Au terme de ce synode extraordinaire des évêques sur la famille, l’assemblée du synode a approuvé à une large majorité le message conclusif des travaux adressés aux familles du monde et en particulier à celles chrétiennes. Rendu public ce samedi 18 octobre 2014, il précède le rapport final de l’assemblée qui sera être voté dans la soirée.

Rapport d’étape octobre 2014
*****************************************************************************
les Défis pastoraux de la familletexte des évêques

Ci-dessous: le document préparatoire au prochain Synode de 2014 sur la famille diffusé par le Saint-Siège, envoyé aux évêques.

4. Sur la pastorale pour affronter certaines situations matrimoniales difficiles

  • Le concubinage ad experimentum est-il une réalité pastorale importante dans votre Église particulière? À quel pourcentage pourrait-on l’estimer numériquement?
  • Existe-t-il des unions libres, sans reconnaissance aucune, ni religieuse ni civile? Y-a-t-il des données statistiques sûres?
  • Les séparés et les divorcés remariés sont-ils une réalité pastorale importante dans votre Église particulière? À quel pourcentage pourrait-on l’estimer numériquement? Comment affronter cette réalité au moyen de programmes pastoraux adaptés?
  • Dans tous ces cas, comment les baptisés vivent-ils leur situation irrégulière? Ils en sont conscients? Manifestent-ils simplement de l’indifférence? Se sentent-ils écartés et vivent-ils avec souffrance l’impossibilité de recevoir les sacrements?
  • Quelles sont les demandes que les personnes divorcées et remariées adressent à l’Église à propos des sacrements de l’Eucharistie et de la réconciliation? Parmi les personnes qui se trouvent dans ces situations, combien demandent ces sacrements?
  • La simplification de la pratique canonique pour la reconnaissance de la déclaration de nullité du lien matrimonial pourrait-elle offrir une réelle contribution positive à la solution des problèmes des personnes concernées? Si oui, sous quelles formes?
  • Existe-t-il une pastorale spécifique pour traiter ces cas? Comment cette activité pastorale se déroule-t-elle? Existent-ils des programmes à ce propos au niveau diocésain et national? Comment la miséricorde de Dieu est-elle annoncée aux personnes séparées et aux divorcés remariés ; comment le soutien de l’Église dans leur cheminement de foi est-il mis en acte?

 ________________________________________________________________________

La Mission de France : Suite aux 35 témoignages de  chrétiens divorcés le réseau « Séparés Divorcés Remariés de la Mission de France » a réalisé une analyse qui porte sur les thèmes suivants : – la décision de divorcer, – les causes et les conséquences du divorce, – les enfants dans le divorce – choisir la vie : ce qui fait obstacle et ce qui aide.

Le réseau « Séparés Divorcés Remariés de la Mission de France »peut se déplacer dans votre région pour vous présenter cette analyse.

contact : Marie Odile Pontier : reseaux-cmdf@club-internet.fr

Mission de France

invitation et inscription WE 24 et 25 novembre 2018

Week end de formation:

Pour intégrer  les personnes divorcées et divorcées-remariées Quelles conversions ?

 

Mission de France

Échanges et  réflexions pour des accompagnateurs dans le cadre de la pastorale des personnes séparées-divorcées-remariées
proposé par le réseau SEDIRE de la Mission de France

La Mission de France : Suite aux 35 témoignages de  chrétiens divorcés le réseau « Séparés Divorcés Remariés de la Mission de France » a réalisé une analyse qui porte sur les thèmes suivants :

– la décision de divorcer,
– les causes et les conséquences du divorce,
– les enfants dans le divorce
– choisir la vie : ce qui fait obstacle et ce qui aide.

Le réseau « Séparés Divorcés Remariés de la Mission de France »peut se déplacer dans votre région pour vous présenter cette analyse.

******************************************************************

Mission de France

Depuis plusieurs années, certains membres de la communauté “Mission de France” (CMDF) sont engagés seuls ou en groupe à l’accueil des personnes séparées, divorcées, divorcées remariées.

En lien avec l’évêque de la CMDF, Mgr Hervé Giraud et celui du diocèse où ils habitent, ils ont constitué en 2009, un réseau pour partager leurs expériences, leurs pratiques et contribuer ainsi à la réflexion de l’Église.

Aujourd’hui, il nous paraît important de créer des lieux de dialogue et de partage d’expérience. C’est ainsi que nous avons déjà suscité trois rencontres : la première en novembre 2011 à Cahors pour les diocèses du Sud-Ouest de la France, la seconde en avril 2012 à Angers avec les diocèses de l’Ouest et la troisième en février 2013 à Ivry pour la région Ile-de-France. Lyon en novembre 2013, Orsay en 2014…

Contactez-nous!

 Marie-Odile Pontier.
Coordinatrice des réseaux de la Mission de France
www.mission-de-france.com

 01 43 24 95 95  ou 06 62 07 62 33

Exhortation: Amoris Laetitia – Synode 2014-2016 : Les défis pastoraux de la famille

end-2017carte-blancheAfficher l'image d'origine

 

                                                    EXHORTATION:

la joie

 

Le Vatican publie une interprétation autorisée d’« Amoris laetitia » avril 2017 La Croix

Philippe Bordeyne et le synode de la famille    Interview de Claire Lesegretain La Croix

Philippe Bordeyne : “Chacun a une place dans l’Église”   Laurence Faure dans La Vie

Article Église d’Annecy chap 8 ” Accompagner, discerner et intégrer la fragilité”
Diocèse d’Annecy : une réflexion dynamique et une pastorale positive
Amoris laetita Article de presse diocèse Angoulême
Exhortation : réaction du Conseil d’Administration de notre Association

SYNODE 2014-2016

SYNODE rapport final    XIVème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE
vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde contemporain RAPPORT FINAL DU SYNODE DES ÉVÊQUES
AU PAPE FRANÇOIS    
Cité du Vatican    24 octobre 2015

Notre réflexion à partir du rapport final du synode 2014 en vue de préparer le synode 2015 –   mars 2015 envoyée aux évêques de France et à Rome.

Proposition de notre association sur le document final de décembre 2014 pour le synode de la famille 2015   une réflexion  que nous transmettrons à Rome et ci dessous les documents complémentaires
Questions pour la réception et l’approfondissement de la Relatio Synodi   Vatican

De nombreux diocèses se sont emparés de la question, les propositions de réflexions sont dans ce site
                              

17 décembre 2014 de Rome La vocation et la mission de la famille
dans l’Église et dans le monde contemporain
  http://www.vatican.va/roman_curia/synod/documents/rc_synod_doc_20141209_lineamenta-xiv-assembly_fr.html

18 octobre 2014: Le rapport d’étape du synode des familles voir article dans l’onglet PRESSE

*************************************************************************

Principales Conclusions du questionnaire préparatoire au synode par Mgr Carré

L’association « Chrétiens Divorcés Chemins d’Espérance » souhaite  donner la parole aux personnes divorcées-remariées, en vue de la préparation du synode 2014 sur la famille.

Document de préparation et questionnaire au Synode des Familles Vatican oct 2014

 

Contactez le correspondant de région pour trouver un groupe

LES REGIONS FRANCAISES
Régions Départements Correspondants
Ile de France 75 PARIS ; 77   Seine et Marne ; 78 Yvelines ; 91 Essonne ; 92 Hauts de Seine ; 93 Seine St   Denis ; 94 Val de Marne ; 95 Val d’Oise. VINCENT                                   Tél.: 01.40.82.94.73
Nord                   Picardie             Normandie 02   Aisne ; 14 Calvados ; 27 Eure ; 50 Manche ; 59 Nord ;   60 Oise ; 61 Orne ; 62 Pas de Calais ; 76   Seine-Maritime ; 80 Somme. RAPHAËLLE                                 Tél.: 06.13.14.95.44
Bretagne                   Pays de Loire       Centre 18   Cher ; 22 Côte d’Armor ; 28 Eure et Loir ; 29 Finistère ; 35 Ille et Vilaine   ; 36 Indre ; 37 Indre et Loire ; 41 Loir et Cher ; 44 Loire Atlantique ; 45   Loiret ; 49 Maine et Loire ;    53   Mayenne ; 56 Morbihan ; 72 Sarthe ; 85 Vendée. CATHERINE                          Tél.: 01.39.32.19.63
Poitou Charente    Limousin 16 Charente ; 17Charente-Maritime 19 Corrèze ; 23   Creuze; 79 Deux Sèvres; 86 Vienne 87; Haute Vienne. MARTINE
l  06.62.00.85.64

Aquitaine                Midi Pyrénées 09   Ariège ; 12 Aveyron ; ; 24 Dordogne ; 31 Haute Garonne ; 32 Gers ; 33 Gironde ; 40 Landes ;   46 Lot ; 47 Lot et Garonne ; 64 Pyrénées Atlantiques ; 65 Hautes Pyrénées ;  81 Tarn ; 82 Tarn et Garonne ;

MONIQUE                                Tél.: 05.53.41.34.54
06.73.62.12.16

Languedoc Roussillon    Provence                 Alpes-Côte d’Azur    Corse 2A   Corse du sud ; 2B Haute Corse ; 04 Alpes de Haute Provence ; 05 Hautes Alpes   ; 06 Alpes Maritimes ; 11 Aude 13 Bouches du Rhône ; 30 Gard ; 34 Hérault ;   48 Lozère ; 66 Pyrénées Orientales ; 83 Var ; 84 Vaucluse.

   En recherche d’une personne
    si vous connaissez…

Rhône Alpes                Auvergne 01   Ain ; 03 Allier ; 07 Ardèche ; 15 Cantal ; 26 Drôme ;      38 Isère ; 42 Loire ; 43 Haute Loire ;   63 Puy de Dôme ;      69 Rhône ; 73   Savoie ; 74 Haute Savoie. GÉRARD          Tél:06.37.16.35.26
Bourgogne                     Franche Comté 21   Côte d’or ; 25 Doubs ; 39 Jura ; 58 nièvre ; 70 Haute Saône ; 71   Saône et Loire ; 89 Yonne ;                 90 Territoire de Belfort   En recherche d’une personne
    si vous connaissez…
Champagne Ardennes    Lorraine Alsace 08   Ardennes ; 10 Aube ; 51 Marne ; 52 Haute Marne ;       54 Meurthe et Moselle ; 55 Meuse ; 57   Moselle;       67 Bas   Rhin ; 68 Haut Rhin ; 88 Vosges MARC                       Tél.:03.26.07.38.38    marc.rosse@orange.fr