Courrier des lecteurs

 
Les nouvelles, ça se partage !
 
 
 
Peut-être trop à dire pour un témoignage…
Nous sommes, avec ma femme, une famille recomposée après mon divorce et nous nous sommes mis sur les bras trois fratries… Nous avions chacun de nos côtés respectifs 3 enfants de nos premiers mariages, et nous en avons eut 2; total 8. Je n’ai pas écrit de témoignage, peut être parce qu’il y aurait trop à dire. Je constate que nos 2 derniers, les seuls qui n’ont pas été cabossés par la vie, sont mariés, pratiquants, et respirent la joie de vivre. Pour tous les autres, parents compris, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. La patience et les remises en causes, malheureusement, ne résolvent pas tout.
Jacques, 3 juillet 2020
 

N° 94 : La famille après un divorce 

  • “Quoique célibataire et vieux, un merci chaleureux pour votre boulot qui écrit droit sur les lignes brisées de bien des familles, étonnamment aggravées dans l’inattendu de ce confinement dont on pouvait espérer un réflexe diamétralement opposé ! Hélas ! Mais il nous revient de souffler sur les braises d’une espérance toujours possible. Bon courage ! ” Père Louis Aldaits. Mission de France
  •  “Votre appel à témoignage autour de la question de vivre “La famille après un divorce m’a interpellée. Je me suis dit : “Pourquoi pas ?” Alors je suis en train d’écrire. Merci pour votre aide. Ce n’est pas facile de témoigner et de faire remonter des émotions passées et aussi présentes.”  Après avoir écrit son témoignage Arlette écrivait encore : Grâce à ce témoignage, j’ai pu mettre des mots sur ce qui m’avait tourmentée l’année dernière et m’a donné un autre regard plus serein sur les événements passés. Votre témoignage et votre engagement m’a été aussi une aide. Nous devons continuer notre chemin et porter fièrement notre rôle de mamans remplies d’amour. Arlette

  • J’ai reçu hier votre journal. J’en ai commencé la lecture : ce qui me frappe le plus, c’est la diversité des témoignages, tous poignants dans leur vécu et leur sincérité. Merci pour tout le travail accompli. Amicalement.
    Joëlle

 

“N° 89 : Ils se séparent”

Merci pour vos courriers : 4 témoignages pour poursuivre la lecture du journal –

 Pour aimer   « Nous n’aurions cru que ce couple-là allait se briser, vu leur itinéraire !

Le respecter.      Devant la détresse des enfants, la promesse de continuer à les aimer est une présence.

Unis malgré un divorce.      “Ils se séparent (…) C’est vrai que cela bouleverse…  un grand nombre de personnes de l’entourage du couple. Souffrance, Etonnement, curiosité….

vu leur itinéraire… “Nous n’aurions pas cru que ce couple là aurait pu se briser…”

Quelle joie de participer aux réconciliations qui nous sont transmises. Un grand merci.

RETROUVAILLES ! J’ai envie de partager une bonne nouvelle avec vous.

ATTENDS-MOI ! J’ai la joie et un immense bonheur à vous partager

N° 85 : Le sacrement de mariage 

« Une vraie espérance est née ! » Jeanine
Reçu sans bien comprendre    Hervé
Des morceaux d’amour et d’amitié toujours là Geneviève